Pratiques du mois d'avril

pissenlits

Printemps 2018 en Val d’Oise : 

Il est bien là le printemps. Les belles journées sont arrivées avec deux à trois semaines de retard par rapport à 2017 mais en phase avec le calendrier. Sommes nous enfin revenus à des normes de saison ?

Derrière nous l'hiver et beaucoup de pertes signalées dans l'Oise et le Vexin ( 50 à 80%), même les pros se souviendront de cet hiver. 200 mortes sur 500 chez l'un, 80 sur 200 chez l'autre, sans compter plusieurs vandalismes.

L’activité s’accélère dans les ruches, ponte, rentrée de pollen et de nectars.

Le moral revient avec la pose des premières hausses pour les mieux situés.

 

Floraisons:  Erable champêtre, pissenlits, début du colza, pommiers...

 

Risques :

  • Normalement moins de mortalité suite à effondrement des colonies.
  • Surveiller l'humidité dans les ruches.

Rappel : Le confinement et l’humidité consécutifs à la succession du froid intense et des pluies ont été propices à l’installation des maladies ;

  1. Couvain : (c.sacciforme, c.plâtré).
  2. Abeilles :( Nosémose, Loques européenne & américaine)
  • Frelons asiatiques : les premières fondatrices sont réapparues.

 

Travaux :

  • Le nettoyage du rucher est terminé, les ruches vides ont été reconditionnées, les cadres fondus..
  • Les hausses, cadres neufs, grilles à reines sont propres et prêts.
  • Attention : les stocks de vieux cadres attirent fausse teigne et frelons asiatiques.
  • Les reines ont déjà pondu parfois 5 à 7 cadres de couvain. La température dans le couvain se régule à 35°.
  • Pour protéger le couvain des dernières gelées, on peut attendre la fin du colza pour enlever les plaques de fond.

Une visite approfondie de chaque ruche s’impose

  • Fonds de ruche et portes changés ou désinfectés
  • Décoller délicatement les cadres, gratter les cires construites de façon anarchique, nettoyer les amas de propolis qui peuvent fixer des maladies dormantes. Ne pas étaler et ne rien faire tomber à côté de la ruche.
  • Rotation des cadres, voir fiche la pratique en PJ
  • Recentrer le nid à couvain dans la ruche en conservant l'ordre des cadres
  • Rapprocher du couvain les cadres neufs bâtis, si déjà déjà posés, ou placer deux cadres neufs .
  • Remplacer les partitions par des cadres vides bâtis si la colonie redémarre bien.
  • Gratter et désinfecter (flamme) le plateau couvre cadres.
  • Désinfecter ses gants et outils entre chaque ruche.

Lutte biotechnique contre le varroa :

  • il est possible de poser les premiers cadres pièges ( amorce de cire à mâles). A surveiller après une vingtaine de jours et retirer avant les naissances sinon vous ferez un élevage de varroas (4 femelles par cellule). Compter 25 jours.

Pose des premières hausses :

  • Repères = lorsque les pissenlits fleurissent et quand la cire blanche apparait sur le haut des cadres du corps.
  • Placer une feuille de journal perforée sous la grille à reine pour éviter un choc thermique.
  • Enlever les lanières avant la pose des hausses.
  • Profiter des grosses miellées de colza pour faire bâtir des hausses neuves. Surveiller le remplissage des cadres et placer une nouvelle hausse en dessous de la première dès le remplissage au 3/4. .

Commencer les divisions

  • 6 à 7 cadres de couvain sur 10 cadres en avril = risque d’essaimage.
  • Diviser ou prélever des cadres dans les ruches fortes pour renforcer les plus faibles.

Nourrissement :

  • Terminé, plus de candi, elles trouvent ce qu'il faut dans la nature
  • Si les gelées sont écartées, on peut booster la ponte par un nourrissement spéculatif. Procéder par petits apports de sirop 50/50 (un verre ou deux) tous les 2 jours pendant 15 jours.
  • Installer des abreuvoirs à l’abri du vent, au soleil.

Frelons asiatiques :

Si présence avérée en 2017, piéger les fondatrices avec un mélange enrichi en sucre. La pose de pièges doit être réservée aux apiculteurs à cause des risques pour les pollinisateurs et autres espèces.

.

Pour la suite

  • Nettoyer et désinfecter les grilles à reine et les nourrisseurs.
  • Préparer des hausses en nombre suffisant avec des cadres neufs (cirés)
  • Préparer le matériel pour les divisions, réviser ou rénover le matériel d’extraction
  • Se procurer de la cire gaufrée de mâles pour piéger les varroas à partir de mai ;
  • Fondre rapidement les vieilles cires. Seules les cires d’opercules ou de hausses sont remises dans le circuit.

Appros du mois :

  • Colonies
  • Ruches,
  • Cadres neufs
  • Feuilles de cire
  • Pots

Vu sur le net :

Agenda :

  • 10 avril : début mise à disposition des colonies commandées chez LEROUGE (confirmé par mail)
  • Entre le 10 et 20 avril, voyage chez LEROUGE (appros possibles)
  • 14 avril ; perception du MAQS à Buc (M.AME)
  • Tous les samedis : 14h00 à 17h00 rucher école

 

Fiche pratique: Remplacement & rotation des cadres :

 pdf download

 

Version imprimable: Pratiques d'avril

 pdf download

 

visite printemps

lundi 9 avril 2018 17:33

Pratiques du mois de MARS

 abeille sur saule

Allongement des journées et de l’ensoleillement, diversification de la flore et intensification de la ponte mais attention mars reste le mois de tous les dangers. C’est le moment de réviser les cours sur la prophylaxie.

Floraisons: perce neige, crocus, noisetier, saule marsault, anémone sylvie,

Risques du mois:

  • Epuisement des réserves indispensables aux nourrissement des larves. En cause la sécheresse automnale. Certains payent l’absence de nourrissement à l’automne.
  • Effondrement de colonies suite au non remplacement des abeilles d’hiver. Lors des traitements à l’acide oxalique il a été signalé des grappes minuscules parfois gelées. Lire LSA n°283.
  • Le confinement puis l’humidité consécutifs à la succession du froid intense et des pluies sont propices à l’installation des maladies suivantes.
    • Couvain : (c.sacciforme, c.plâtré)
    • Abeilles :( Nosémose, Loques européenne & américaine)
  • Frelons asiatiques : les fondatrices vont réapparaitre.

Travaux :

  • Terminer le nettoyage du rucher, déplacer les ruches situées dans des endroits trop ombragés ou humides.
  • Fermer et retirer les ruches vides (mortes) et tout matériel (cadres…) à risques.
  • Les abeilles d’hiver arrivent en fin de vie, les reines ont commencé à pondre, la température dans le nid à couvain se régule à 35°.
  • Les colonies saines doivent être cocoonées pour favoriser la ponte. C’est le moment de poser les plaques de fond de ruche voire des partitions dans les colonies les plus faibles contre les coups de froid sur le couvain.
  • La consommation augmente, surveiller les réserves miel & pollen. Il fait froid, ne pas ouvrir mais soupeser les ruches. Si les gelées sont écartées, on peut stimuler la ponte par un nourrissement spéculatif. Procéder par petits apports de sirop 50/50 (un verre ou deux) tous les 2 jours pendant 15 jours. Attention, ne pas généraliser car risqué, il faut une bonne connaissance des abeilles, des floraisons et de la météo car vous aurez beaucoup de butineuses 6 semaines après la ponte et si la miellée n’est pas au rendez-vous, on risque l’essaimage. Arrêter de stimuler dès les rentrées de nourriture.
  • Attention également aux compléments avec du sirop. Apporter juste ce qu’il faut. Trop de sirop ou du sirop trop concentré risque d’être stocké par les abeilles et de passer dans le miel…Pas sérieux.
  • Enfin, sans avis sanitaire ne pas redistribuer les réserves des colonies mortes. Proscrire le miel fermenté et le pollen moisi.
  • Commencer les visites de printemps, par une belle journée sans vent et 13 à 15 °.
    • Nettoyer et déplacer les lanières posées fin janvier (très important).
    • Nettoyer et désinfecter les planchers. L’analyse des déchets de cire et des fèces (taches brunes) peut indiquer un problème sanitaire. Consulter son TSA.
    • Si nécessaire, remplacer les corps pour les nettoyer et les désinfecter.
    • Remplacer deux vieux cadres de rives par des cadres neufs (voir vidéo sur rotation des cadres)
  • Installer des abreuvoirs à l’abri du vent, au soleil.
  • Fondre les vieilles cires. Seules les cires d’opercules ou de hausses sont remises dans le circuit. Détruire les vielles cires de corps.
  • Frelons asiatiques : Si présence avérée en 2017, piéger les fondatrices fin mars avec un mélange enrichi en sucre. La pose de pièges doit être réservée aux apiculteurs à cause des risques pour les pollinisateurs et autres espèces.

Pour la suite

  • Monter les cires sur les cadres neufs ou rénovés. (Voir la vidéo)
  • Nettoyer et désinfecter les grilles à reine et les nourrisseurs.
  • Préparer des hausses avec des cadres neufs (cirés)
  • Nettoyer les cadres ; (voir la vidéo)
  • Préparer le matériel pour les divisions, réviser ou rénover le matériel d’extraction
  • Se procurer de la cire gaufrée de mâles pour piéger les varroas à partir de mai ;

Appros du mois :

  • Ruches,
  • Cadres neufs
  • Feuilles de cire
  • Peinture
  • Tenue (combi & gants)

Vu sur le net : Vidéos

Agenda :

  • 10 mars : 14h00 à 17h30 cours C4 : Règlementation apicole (30 places sur inscription, à Frépillon, formateur M.AME).
  • 17 mars : 9h00 à 17h00 ; AG du GDSAIF à Trappes
  • 31 mars : 9h00 à 17h00 à Frépillon;
    • AG du SAVO
    • Distribution des commandes de traitements
    • Livraison des commandes groupées LEROUGE
  • Tous les samedis : 14h00 à 17h00 rucher école

Version imprimable :

pdf download

lundi 5 mars 2018 16:54
Page 2 sur 12