Pratiques  des mois d'octobre & novembre

abeille sur lierre

Avec l’automne la saison apicole se termine :

Malgré la sécheresse, la douceur exceptionnelle a prolongé les floraisons en Ile de France permettant ainsi la reconstitution des stocks en nectar et pollen.

Le point noir de l’été aura été la pression des frelons asiatiques de plus en plus présents dans nos ruchers.

L’objectif du mois est avant tout de :

  • Vérifier la ponte et les réserves en nourriture
  • Secourir les colonies en difficulté
  • Ne pas baisser sa garde face aux frelons asiatiques
  • Enlever les traitements

Plantes mellifères

  • Toujours moutarde, sarrasin et phacélie
  • Astères et lierre (photo) actuellement en fleurs

Risques du mois (cette année)

  • Blocage du nid à couvain par une rentrée excessive de nectar
  • Vieillissement prématuré des premières abeilles d’hiver
  • Population optimale en frelons asiatiques par rapport à celle des abeilles.

Travaux

Vérifier la ponte et les réserves en nourriture

  • Pour les retardataires une dernière visite avant l’hivernage est encore possible si la météo le permet. Chaque ouverture doit dorénavant être justifiée, réfléchie et minutée. Utiliser un linge pour piéger la température.
  • Vérifier la ponte et ménager de la place en remplaçant si nécessaire un cadre de miel par un cadre bâti près du nid à couvain.
  • Si aucune ponte, réfléchir à stimuler ou regrouper avec une autre colonie.
  • Vérifier les réserves, 15kg minimum. Une ruche devra peser au moins 30 kg soit 15kg en pesée arrière.
  • Equilibrer les réserves en pollen entre les ruches car le miel ne suffit pas.
  • C’est le moment de ressortir les cadres de pollen conservés au congélateur (seul moyen efficace d’éviter la moisissure et la fausse teigne).
  • Si besoin de complément alimentaire préférer les pâtes (Candi)

Secourir les colonies faibles ?

  • Se méfier des réactions à chaud, prendre le temps d’analyser donc de préparer ses visites. Demander conseil évite les erreurs fatales. Pensez au forum sur WhatsApp.
  • Modifier l’environnement de la colonie n’est pas anodin. Imaginez que l’on vienne bouleverser votre maison en réduisant drastiquement le volume et vos repères, le tout fenêtres ouvertes par moins de 10°.
  • Réduire le volume a pour unique but d’adapter l’espace à chauffer à la taille de la colonie. Cela consiste soit à enlever quelques cadres inutiles pour les remplacer par des partitions, soit à transférer dans une ruchette, soit à regrouper deux petites colonies après avoir éliminé l’une des reines.
  • Petite colonie ne signifie pas colonie en difficulté, prendre en compte l’âge de la reine, la production de l’année en cours, l’état général des abeilles et aussi l’emplacement de la ruche ! Parfois il suffit de la déplacer pour que tout reparte…
  • Attention à ne pas introduire de maladie dans une colonie saine. Demander conseil en cas de doute.
  • Identifier les non valeurs (colonies qui ont peu de chance de passer l’hiver et qui coûteront du temps et de l’argent).
  • Vérifier l’herméticité des couvre cadres et des toits, une mauvaise isolation entraine une surconsommation pour chauffer la ruche et le risque de ne pas tenir les 180 jours d’hivernage.

 Frelons asiatiques

  • Laisser les portes anti-frelons. Plus de 400 nids de frelons asiatiques ont été détruits dans le Val d’Oise depuis début 2018.
  • Les conséquences de la prédation sur les colonies les plus faibles ont été catastrophiques, arrêt de ponte, absence de réserves
  • Les arrêts de ponte sont fréquents en été mais la sécheresse combinée aux frelons a limité les rentrées en nectar et nécessité des interventions plus fréquentes dans les ruchers.
  • Le pic de la prédation est situé mi-octobre alors que la population en abeilles a déjà considérablement baissé ( photo), le risque est donc optimum jusqu’à l’abandon des nids courant décembre.

évolution de la population d'abeilles

population abeilles

  • La fécondation des jeunes fondatrices est en cours, la destruction des nids est donc cruciale avant l’hiver afin de limiter l'infestation en 2019.
  • Laisser ls pièges en place, depuis les premiers froids les pièges avec attractifs liquides sont moins efficaces, varier avec poisson…

Traitements

  • Retirer les traitements contre le varroa . Respecter la posologie (APISTAN 6 à 8 semaines max, APIVAR 8 à 10 semaines max), ne pas laisser les lanières durant l’hiver surtout l’APISTAN. Enregistrer les dates dans le registre d’élevage.
  • Estimer la quantité résiduelle en varroas par comptage. Au-delà de cinq varroas par jour, prendre conseil auprès de votre TSA pour un éventuel traitement à l’acide oxalique.

 Stockage des cires ( la fausse teigne)

  • La fausse teigne est attirée par le pollen et la chaleur
  • Faire lécher toutes traces de miel avant stockage
  • Enlever les cellules contenant du pollen car il moisira durant l’hiver.
  • Mirer les cadres à la lumière pour repérer les galeries de fausse teigne qu'il faudra impérativement enlever. Sinon fondre les cadres.

galeries de fausse teigne

Fausse teigne Villarceaux

  • Bruler du souffre sous chaque pile de hausses pour tuer les adultes (fausse teigne).
  • Possible de poser des tampons imbibés d’acide citrique (2 par pile de 8 hausses) qui ont pour effet d’éloigner la fausse teigne.
  • Stocker dans un endroit ventilé, sur fond grillagé fin.

Obligations légales

 
Déclaration de détention de ruches du 1er sept. au 31 décembre

Rendez-vous sur le site:   http:// mesdemarches.agriculture.gouv.fr

Fiche pratique Déclaration de détention de ruches

FT-20-01--Déclarations--détention-ruches--ed-1.pdf

Pour vendre du miel, demander un SIRET au Centre de formalité des entreprises de la chambre d'agriculture  

Si votre production est destinée à la consommation familiale, faire seulement une déclaration de ruches, le NUMAGRIT n'est plus nécessaire.

 

Vu sur le net

Agenda

  • les adhésions seront ouvertes à compter du 1er novemlbre. Bulletins à paraître sur le site
  • Les cours théoriques vont reprendre cet hiver. Nous attendons confirmation pour la salle.
  • Chaque samedi à 14h00 : cours poratiques  au rucher école.

 

Version imprimable


Pratiques-apicoles--octobre-.pdf

 

55 Publication : dimanche 21 octobre 2018 12:55